Sunday, September 17, 2017

City Sonic #5 – International Sound Arts Festival


PROGRAMME:

Leo Kupper , Musique sacrée (électroacoustique) :
  • Sabatrana (5’ 47′)’
  • Parole sur langue, Paroles sur lèvres (15′ 46’’)
Todor Todoroff :
  • Voices Part II – Distant Voices (1999 – 11’43)
  • Matières (2003 – 9’49)
  • Création (2017 – 8’)
 
 
 
 
Membre (s)
Prix:
0.00 €
Rue de Marchienne 4
Charleroi
Belgique

 

Following the much-praised participation of La Choraline, La Monnaie’s Youth Choir, in Benoît Mernier’s opera Frühlings Erwachen, the composer has written a new work for that choir and full orchestra. He set seven poems by Emily Dickinson, a major figure in early US modernism. The enigmatic simplicity of these texts, hovering ‘between nature and the sacred’, has struck a chord with the youngsters in the choir. This concert is part of the Bozar organ festival, in which Mernier, himself an organist, finds himself in the company of composers who wrote major works for this instrument: Poulenc and Barber, composer of an exuberant Toccata Festiva. And Debussy? His Nocturnes are always within reach on Mernier’s composing table. After hearing this many-layered programme, we may find ourselves saying, like Dickinson: ‘I’ve heard an Organ talk, sometimes.’ 

La Monnaie Symphony Orchestra & Choir – Alain Altinogluconductor – La Choraline - La Monnaie / De Munt Brussels Youth Choir – Académie de chœur de la Monnaie – Martino Faggiani choir leader – Benoît Giaux choir leader – Thierry Escaich organ

PROGRAMME

Litanies à la Vierge Noire Francis Poulenc
Nocturnes Claude Debussy
Toccata Festiva, op. 36 Samuel Barber
Dickinson Songs (world première, commissioned by La Monnaie) Benoît Mernier


 

 

Membre (s)
Prix:
48.00 €
Prix réduit:
10.00 €

Suite à la formidable participation de La Choraline à son opéra Frühlings Erwachen, Benoît Mernier a composé une nouvelle oeuvre pour le Choeur de jeunes de la Monnaie et grand orchestre. Puisant chez la poétesse Emily Dickinson, une voix majeure des débuts du modernisme américain, il a mis en musique sept de ses poèmes – « en balance entre la nature et le sacré » – dont la simplicité énigmatique entre particulièrement bien en résonance avec l’univers des jeunes filles du choeur. Lors de ce concert donné dans le cadre du Festival d’orgue de BOZAR, l’organiste Benoît Mernier côtoiera des compositeurs qui ont écrit des pièces phares pour cet instrument, comme Poulenc ou encore Barber et son exubérante Toccata Festiva. Et Debussy ? Ses Nocturnesne quittent jamais la table de travail de Mernier… À l’issue de ce programme très diversifié, nous dirons peut-être en écho à Dickinson : « J’ai entendu la parole de l’Orgue, parfois. » 

 

Orchestre symphonique et chœur de femmes de la Monnaie – Alain Altinoglu direction – La Choraline - Chœur de jeunes de la Monnaie – Académie de chœur de la Monnaie – Martino Faggiani chef de chœur – Benoît Giauxchef de chœur – Thierry Escaich orgue

PROGRAMME

Litanies à la Vierge Noire Francis Poulenc
Nocturnes Claude Debussy
Toccata Festiva, op. 36 Samuel Barber
Dickinson Songs (création mondiale, commande de la Monnaie) Benoît Mernier


 

 

Membre (s)
Prix:
48.00 €
Prix réduit:
10.00 €
Rue Ravenstein 23
Bruxelles
BE