Anima Libera

Catégorie
Musique de chambre sans direction
2004
Compositeur(s)
Instruments
Piano
Violon alto
Effectif

pour alto et piano

Date de création
Program
Ce sont les personnalités de Jean-Philippe Collard et Vincent Royer qui m'ont convaincu d'écrire ce duo. Leur souplesse en tant qu'interprètes-créateurs, leur sensibilité clairement exprimée et leur symbiose me paraissent idéales pour entreprendre un voyage musical où mes préoccupations expressives actuelles pouvaient trouver leur place.La pièce se construit comme un dialogue imaginaire qui a comme thème invisible la réflexion de ce que pourrait-être une âme en quête de liberté. Libre de porter ces choix personnels au-delà de l'appartenance à un groupe prédéfini par les liens de sang, d'origine ou de religion; libre d'exprimer sa propre mémoire éclairée par la reconnaissance de ses racines sociales ou culturelles en tentant de sublimer une forme d'individualisme au service de l'autre.Dans un processus d'élévation, chaque état de conscience s'apparente à des niveaux vibratoires traduits par des mouvements harmoniques complexes alternant sans cesse des phases d'extension et de contraction sonore, d'élans passionnels et de recueillement.Bien qu'il n'y ai aucune intention de pensée conclusive, la fin de la pièce propose un temps ralenti par l'utilisation de micro-intervalles, comme un besoin de distance nécessaire et propice aux réflexions cultivées par la qualité unique et singulière de notre solitude. Anima Libera est dédiée à Jean-Philippe Collard et Vincent Royer


Fabrizio Cassol

(Source : Ars Musica)