Madrigal III

1962
Madrigal III réabsorbe la presque totalité de Madrigal I, écrit 4 ans plus tôt pour clarinette seule.  Les solos de clarinette issus de cette pièce alternent avec des nouveaux "formants", plus ou moins denses et aussi plus ou moins lents (...). Cette oeuvre, d'où toute forme mobile est exclue, favorise cependant une interprétation souple et fluctuante.  Les hauteurs dépendent toujours d'une notation absolue, d'autres paramètres [durées de son et de silence, intensités et attaques] sont "relâchés", et permettent, grâce à une notation relative, de dégager des "zones" à l'intérieur desquelles l'interprète pourra osciller avec plus ou moins de liberté.  [H. P.]

Composée au printemps 1962 et créée au Domaine musical le 4 décembre 1963, Madrigal III est dédiée à la mémoire de Wolfgang Steinecke.


Membre(s)
Durée
0:12:0
Effectif

clarinette et 5 instruments [vl, vc, 2 perc. et piano]

Comment