Retour à la raison

1995
Cette musique originale hexaphonique a été composée en 1995 sur le court-métrage dadaïste muet Retour à la raison réalisé en France par Man Ray en 1923. Les sons utilisés sont relativement "bruts", avec très peu d'effets (la réverbération a été utilisée dans la version stéréo pour donner une impression de profondeur) et les transitions sont souvent abruptes, de manière à coller aux images de ce film dadaïste qui surprend par son montage d'images sans relations apparentes. Techniquement, la plupart des sons ont été réalisés à l'aide d'un instrument de synthèse granulaire développé à la Faculté Polytechnique de Mons et à l'aide d'un programme qui simule le mouvement d'oscillation et qui commande à son tour des instruments de synthèse. Ces différentes techniques de composition ont été utilisées afin de renforcer l'évolution des images, de l'abstraction totale des premiers plans à la sensualité du mouvement des franges d'interférence sur le corps nu des derniers plans du film.
Retour à la raison a été commandité par la Société Philharmonique de Bruxelles et la Cinémathèque Royale de Belgique et créés le 18 novembre 1995 au Luna Theater à Bruxelles à l'occasion d'un concert célébrant le centième anniversaire du Cinéma.
Retour à la raison a été composé dans les studios ARTeM à partir de sons générés à la Faculté Polytechnique de Mons.


Remarque technique :

Un dispositif matériel spécifique a été développé afin de synchroniser un enregistreur ADAT avec le film muet de 35 mm restauré par la Cinémathèque Royale de Belgique. Une vidéo est disponible dans les formats suivants : VHS, U-Matic Low Band ou Betacam SP avec, soit la musique en stéréo, soit du Linear Time Code SPMTE permettant de synchroniser un ADAT ou un système ProTools.

Depuis quelques années, la meilleure solutions vidéo consiste à utiliser un fichier vidéo QuickTime multipiste, avec l'assignation des pistes suivante :
1 - 2 : H.P. avant gauche-droit
3 - 4 : H.P. latéraux gauche-droit
5 - 6 : H.P. arrière gauche-droit
Membre(s)
Numéro
1
Durée
0:2:48