Rupture d'équilibre

1997
Un pendule virtuel, simulé sur ordinateur, traverse dans sa course des zones dont les limites sont définies de manière interactive par l'utilisateur. Chacune de ces zones est programmée pour déclencher un événement sonore variable (en intensité, en timbre et / ou en fréquence) en fonction de la vitesse qu'aura le pendule en la pénétrant. Le compositeur modifie en temps réel la masse, la constante de rappel et l'amortissement du pendule, sensible aussi à des perturbations extérieures. Toutes ces forces interagissent et modifient en permanence la forme, la vitesse et l'amplitude du mouvement, générant ainsi des séquences pseudo répétitives... Une atmosphère sombre, peuplée d'êtricules organiques qui résistent au balancement et perturbent la régularité du mouvement. Les matières s'offrent aux transformations et déformations périodiques, les couleurs se dévoilent et se recombinent, des chimères sortent du néant et invitent à suivre l'évolution de leur oscillation hypnotique... Disparition, apparition, démultiplication... Des cris se font entendre... Appels ? Réponses ? La chute est-elle inéluctable ? Y a-t-il quelque chose qui pourra la ralentir ou l'arrêter ? Hasard ou destinée, l'incertitude règne en maître absolu. A quoi bon résister? 

"Rupture d'équilibre" (première version), composé au studio ARTeM, a été créé en concert le 17 mars 1994, au Festival Ars Musica, Bruxelles, Belgique et a été finaliste au Concurso Internacional de Musica Eletroacustica de Sao Paulo '95 (Brésil). "Rupture d'équilibre" (version finale, mars 1997) a été créé dans la série de concerts Discoveries XXXVI à Aberdeen, UK le 21 mai 1997, et a été finaliste au concours Musica Nova (Tchéquie, 2000).
Membre(s)
Numéro
1
Période
1994-1997
Durée
0:10:17
Comment

Version
version finale, 1997