Daniel Perez Hajdu

Né à La Havane en 1980, il se destine dans un premier temps au travail de l'image et plus particulièrement à celui de la vidéo. C'est de cette manière qu'il aborde naturellement le son, comme deuxième moitié du couple audio-visuel. Ainsi, au montage des images filmées s'ajoute le montage des sons enregistrés. 

Son attirance pour les expérimentations musicales de toutes sortes, auxquelles s'ajoutent alors les possibilités de création nouvellement entr'aperçues en travaillant à même le son, l'amènent à se tourner entièrement vers le sonore, privilégiant ainsi la suggestion du son plutôt que la littéralité de l'image.

Il entreprend alors en 2005 un Master en composition acousmatique au Conservatoire Royal de Mons dans la classe d'Annette Vande Gorne. 

En 2010 il devient enseignant au même Conservatoire Royal de Mons, pour le cours de Techniques d'écriture sur support, et à partir de 2011 également pour le cours de Transcription graphique.

Ses compositions acousmatiques et sonores s'étendent aux domaines du concert, de la radio, de la danse, du théâtre et du film. Ses musiques ont été jouées dans divers pays d'Europe, d'Amérique et d'Asie, entre autres à l'occasion des festivals L'Espace du Son (Belgique), Ars Musica (Belgique), World Music Days (Belgique), LOOP (Belgique), La Semaine du Son (Belgique), Akousma (France), Manca (France), Musicacoustica-Beijing (Chine), Primavera en la Habana (Cuba), BIMESP (Brésil), Mantis (Angleterre), Musica Electronica Nova (Pologne), Akou (Grèce), FAQ (Pays-Bas).

En 2017 il est lauréat du prix André Souris du Forum des Compositeurs.

Utilisateur