Marcel

Ses études au Conservatoire Royal de Liège sont couronnées par un diplôme supérieur pour le piano obtenu avec la plus grande distinction à l'âge de 15 ans, par des premiers prix dans le domaine de l'écriture musicale (harmonie, contrepoint, fugue) et différentes distinctions dont le Prix de Virtuosité du gouvernement belge obtenu à l'unanimité et avec les félicitations du jury. Il s'est ensuite perfectionné auprès de Nikita Magaloff et d'Aloys Kontarsky.

Comme pianiste, il s’est produit régulièrement dans le cadre de différents festivals : Ars Musica, l'International Contemporary Music Festival de Moscou, à Saint Pétersbourg, le festival de Stavelot, Musica Viva à Lisbonne, Musica Intima à Liège... Festivals dans lesquels il a assuré de nombreuses créations. Pourtant, il n’a jamais délaissé les répertoires classique et romantique, loin de là. Ses programmes de récitals visent à décloisonner les époques, permettant au public de parcourir l’histoire de la musique de l’époque classique jusqu’à nos jours.

Parallèlement à ses activités de pianiste, Marcel Cominotto poursuit une activité de compositeur. Il a composé de nombreuses pièces pour instruments soli ou ensemble de chambre. 

Ces compositions ont, pour la plupart, été jouées dans différents festivals, dont Ars Musica (Bruxelles), Musica Intima (Liège), Euterpe (Courtrai), Emergences (Bruxelles), Musica Viva (Lisbonne), Villarte (St-Trond)...

Plusieurs disques ont aussi été publiés, en tant qu’interprète et comme compositeur : répertoires romantiques (Liszt, Chopin, Schumann...), ou contemporains (Pousseur, Fourgon, Bosse, Ledoux, Cominotto...).

Depuis 1978, Marcel Cominotto est professeur de piano à l’académie de Chênée et professeur d'écriture tonale au Conservatoire Royal de Liège. Très impliqué dans la refonte de la pédagogie de l’écriture musicale, son approche accorde une place prépondérante à la compréhension de l’évolution du matériau et de la sémantique dans leur cadre historique.