Paula Defresne

Paula Defresne, compositrice et interprète belge, a fait ses études musicales au conservatoire de Liège où elle participe régulièrement à de nombreux projets de musique contemporaine et improvisée, sous la direction de J.P.Peuvion et de Michel Massot. Elle a suivi également le cursus d'écriture avec F. Rzewsky et Garrett List ; parallèlement, elle s'est initiée à la percussion traditionnelle persane auprès de Madjid Khaladj. Son amour pour les petites formes musicales et la finesse des timbres ainsi que sa constante recherche dans le domaine de la pédagogie,l 'a conduite à rencontrer à plusieurs reprises György Kurtág.

Elle enseigne le piano depuis 1998 à l'Académie Jean Absil d'Etterbeek, ainsi qu'à Waremme depuis 2006

Boursière au Centre de Recherche et de Formation Musicale de Wallonie en 2002, elle compose depuis 1997 diverses pièces qui ont été créées au Festival Ars Musica, à Lisbonne et au Festival de Wallonie. Elle se produit à la clarinette dans des concerts d'improvisation et de musiques expérimentales.

Différents projets ont vu le jour en compagnie de Nicolaï Ankoudinoff (compositeur saxophoniste bruxellois), Michael Woltèche (violoniste), Etienne Plumer (percussionniste), notamment pour des émissions radio improvisées...et pour Abstract Adventure (Bruxelles), le collectif "Inaudible" et le collectif E 411 (pour le projet de Michel Boulanger, violoncelliste "Het Muzikale Huis"). Elle a également improvisé sur le spectacle de danse le temps suspendu de la danseuse Loulou Omer (Paris et Vienne).

Elle a fait partie de Qo2 (ensemble de musique expérimentale fondé par Julia Eckart), la Fanfare RageDedans (participation à de nombreux festivals de rue en Belgique et en France ainsi qu'au tournage du téléfilm "Comme sur des roulettes" RTBF et FR3), elle a joué également avec Nico Roig (compositeur barcelonais) dans Os meus shorts (guitare électrique et clarinette basse : improvisation sur des thèmes de Nico Roig).

Pour l'ensemble Ouïe-dire et compagnie avec Anne Gennen au saxophone et Marie-Eve Ronveaux au violoncelle, elle a mis en musique différents textes de Christian Bobin dont Le jour où Franklin mangea le soleil qui est devenu le titre du spectacle avec lequel elles tournent toutes les trois dans les écoles en Belgique grâce aux Jeunesses Musicales.

Une de ses compositions (Nawba, pour 2 soprani et 3 clarinettes) a fait l'objet d'un enregistrement, le CD "Naturel" en collaboration avec le Québec sorti en juillet 2005 sous le label Atma classique.

En novembre 2006, l'Espace Senghor (Bruxelles) l'invite à présenter son travail dans le cadre de la série des "Focus sur nos compositeurs belges", mise sur pieds par Eric Leleux et Marie-Christine Ecrepont.

De 2005 à 2008, elle a travaillé en collaboration avec Tony Di Napoli, sculpteur et concepteur d'un litophone singulier. De cette collaboration sont nées plusireurs compositions dont une grande fresque musicale d'une heure, créée le 2 octobre 2005 à Liège, et "Nocturnes" pour violon, piano et lithophones (commande de l'Ensemble 88 de Maastricht et créé au Festival des Flandres en juillet 2007). Une série de concerts a suivi, à Metz et au Luxembourg dans le cadre du projet "un rêve de pierres" (Luxembourg 2007) ainsi qu'à Comblain au Pont et Trier dans l'Opening ! Festival 2007.

En septembre 2007, ils sont invités tous les deux en résidence d'une semaine dans la réserve naturelle du Giele Botter par Annick Puëtz (danseuse luxembourgeoise) en vue de la préparation des "Duerchzuch um Giele Botter".

En 2008, ils participent au Labo#7, en compagnie de l'altiste Dominica Eyckmans.

En 2008 et 2009, elle a pu expérimenter l'approche de la musique contemporaine avec 11 élèves débutants de l'académie Jean Absil d'Etterbeek au travaers de sa composition "Pour un festin au creux de l'oreille", créée par les enfants eux-mêmes le 16 avril 2008 à l'Espace Senghor.

Depuis 2009, elle suit des cours de calligraphie latine avec Valérie Hallin et de harpe celtique avec Primor Sluchin.

Dans le cadre d'Europalia Chine, Le Ricercar Consort et Denise Bierneaux, responsables de la gallerie "Les Drapiers", à Liège, lui ont commandé une pièce pour 4 instruments baroques et 4 instruments chinois: Au fil de soi, qui a été créé en décembre 2009 par le Ricercar Consort et le Qing Mei Jing Yue Quartet de Pékin.