Centre Wallonie-Bruxelles à Paris : "Une voix qui touche aux larmes"

Une voix qui touche aux Larmes - Paris

 

Après Tournai et Ixelles, troisième reprise du spectacle "Une voix qui touche aux larmes" à Paris.

Homme fragile et brûlant, sensible et attachant, Paul Valéry (1871-1945) est, selon Benoît Peeters, l’une des plus fascinantes figures d’écrivain qui ait jamais existé. Ayant refoulé durant de longues années l’amour et sa passion pour la littérature, il les a ravivées jusqu’à la fin de sa vie. Admirateur de Wagner et de Debussy, Paul Valéry fut aussi hanté par la musique. « La puissante musique dessine tous les nerfs au crayon rouge – et module la vie même », écrivait-il.

Au cours de cette soirée concert organisée dans le cadre du Festival Ars Musica, Benoît Peeters retrace la manière dont Paul Valéry a voulu restituer à la littérature les merveilles que « la trop puissante Musique » lui avait dérobées. Une occasion de donner aussi carte blanche à Jean-Luc Fafchamps, Pierre Slinckx et Gwenaël Grisi pour imaginer une partition, miroir de la littérature et de la vie de Paul Valéry, interprétée par l’ensemble Sturm und Klang et le violoneux Jean-François Vrod.

AVEC Natacha Régnier

MUSIQUE ORIGINALE Jean-Luc Fafchamps, Pierre Slinckx et Gwenaël Grisi

VIOLON TRADITIONNEL Jean-François Vrod

DIRECTION MUSICALE Thomas Van Haeperen

 

Lieu
Membre(s)