Meguru

Sous titre
d'après des Haïku de Bashô, Buson, Issa et Shiki
Catégorie
Musique vocale
Musique de chambre sans direction
2011
Compositeur(s)
Instruments
Flûte traversière
Violon
Violoncelle
Clarinette Sib
Piano
Voix de baryton
Durée
9 min.
Effectif

Pour baryton, piano, violon, violoncelle, flûte et clarinette.

Comment
mise en scène d'Ingrid von Wantoch Rekowsky lors de la création à Flagey, dans le cadre d'Ars Musica 2011.


Date de création
Program

 Meguru

 

 

元日を                               ganjitsu o                      Jour dunouvel an           

天地和合の               tenchiwagõ no           ciel et terre en harmonie-  

はじめかな                 hajime kana                 lecommencement ! 

                       SHIKI

 

 

 

春雨や                   harusame ya                  Pluie de printemps

 鼠のなめる        nezumi no nameru         une souris lapant l’eau

 田川                   sumida gawa                   fleuve Sumida 

                                      ISSA       

 

                                                                                

                       

五月雨の                     samidare no                     Averses d’été –

名もなき川の       na monaki kawa no      une rivière sans nom

おそろしき            osoroshiki                       rendue redoutable 

                   BUSON   

          

 

曙や                 akebono ya                        Le lever du jour-                                                         

霧にうづまく   kiri ni uzumaku        tournoyant  dans la brume                

鐘の聲                      kane no koe                  la voix de lacloche

                    BASHÕ

 

 

 

愚案ずるに               &nbnbsp;  gu anzuru ni                    D’après moi                                            

冥途も斯くや     meido mo kaku ya     l’au-delà ressemble à ça -                 

秋の暮                           aki no kure                    soir d’automne 

                                 BASHÕ

 

 

     

木枯や                   kogarashi ya                Le vent froid d’hiver !                             

竹に隠れて     take ni kakurete     engouffré dans les bambous           

しづまりぬ           shizumarinu                le voilà calmé  

                           BASHÕ 

          

Les textes originaux sont des « copiés-collés »tirés de sites japonais. Je remercie Jean-Philippe Merckaert pour ses patientesrecherches qui m’ont permis de rassembler ces textes. Les traductionsfrançaises sont dues à Joan Titus-Carmel, Editions VERDIER.

Autres personnes liées