Capriccio sopra Ré Fa Mi Sol

Catégorie
Instrument ou voix solo
1986
Compositeur(s)
Instruments
Orgue
Effectif

pour orgue

Date de création
Program
En 1986, j'ai écrit ce Capriccio à la mémoire de Giovanni de Macque, dont l'une des œuvres les plus étonnantes est sont Capriccio supra Ré Fa Mi Sol où ce motif de quatre notes est traité avec une imagination sans pareille. 

Ma composition est également basée sur ces quatre notes mais le langage musical ne comporte pas d'autre référence à celui de G. de Macque.  Par contre j'ai écrit cette pièce en tenant compte des possibilités et des limites de l'orgue Antegnati de San Maurizio à Milan, qui comporte un seul clavier, comme la plupart des orgues italiens anciens, et est accordé au tempérament mésotonique (tierces majeures pures). 

Les caractéristiques de ce tempérament m'ont conduit à privilégier deux accords particulièrement "justes" : si bémol - ré - sol dièse, et mi bémol - sol - do dièse (les deux septièmes mineures sont plus petites que les septièmes tempérées, et donc plus proches de la septième "naturelle").

Capriccio sopra Ré Fa Mi Sol est dédié à Jean-Pierre Leguay, l'un des premiers parmi les compositeurs contemporains à avoir écrit pour des orgues de petite dimension.  B.F.

Source : pochette du CD "Chemins...de Frescobaldi à Buxtehude" paru dans la collection Vox Humana, avec à l'orgue Benoît Mernier.