L'atelier de Sisyphe

Catégorie
Instrument ou voix solo
2014
Compositeur(s)
Instruments
Guitare
Durée
7'
Effectif
Guitare
Program

Différents gestes, ascendants et descendants sont à l'origine de L'atelier de Sisyphe. Ceux-ci ont été composés de manière à faire participer l'expérience du corps dans la production du son. Le geste, en tant que mouvement, est indissociable du temps. C'est l'élan qui relie les gestes entre eux qui crée le temps musical. D'un point de vue perceptuel, relier le geste à l'écoute permet d'explorer l'univers des nuances infimes. Ce monde où s'éloigne le son, au profit d'une représentation plus imaginaire du discours musical. Cette quête du visuel amène le matériau à s'épuiser, sans véritable développement, et à revenir dans un éternel retour, évoquant Sisyphe poussant sans cesse son rocher au sommet de la montagne.

This solo guitar composition is dedicated to François Couvreur. Different ascendant and descendant gestures are behind « L'atelier de Sisyphe ». These gestures are composed in such a way that the body itself takes part in the sound production. Gesture, viewed as a movement, is inseparable of time. It is the impulse that links gestures together that creates the musical time. From a perceptual point of view, linking gesture
to listening allows to explore the universe of intimate nuances. This world where sound moves away in favour of a more imaginative representation of the musical discourse. This quest for « visual » brings the material to exhaust itself, without real development, and to come back in an eternal return, rather like Sisyphus constantly rolling his boulder up the mountain.