Harold

Harold Noben

Né à Liège en 1978, Harold Noben est un compositeur et pianiste belge basé à Bruxelles.

Pianiste et chambriste, il se forme à l’instrument auprès de Philippe Preudhomme en académie, puis Jean Schils et Marie-Paule Cornia au Conservatoire Royal de Liège.

Comme pianiste, il se produira régulièrement en récital solo et en musique de chambre en Belgique, notamment à quatre mains avec Nadia Jradia, ainsi qu’avec le duo Octocorde et collaborera avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège ou encore de nombreuses fois avec Jean-Marc Onkelinx lors de concerts commentés.

Il plonge dans la composition en 2006 en fondant le trio Cardamome, pour lequel il écrit toute la musique et tient la partie de piano (album Calligraphie paru en 2009 chez homerecords).

Parallèlement au trio, il se consacre à la musique pour l’image pour des courts-métrages, de documentaires ou spots publicitaires.

Il reçoit ensuite des commandes de divers ensembles notamment l’octuor de violoncelles Ô-Celli pour lequel il compose le triptyque De la pointe au talon qui sera gravé sur leur album Dances paru chez Fuga Libera et qui sera joué plusieurs dizaines de fois en Europe et au Canada, l’Orchestre de chambre de Liège ou encore l’ensemble Sturm und Klang (dont Swirling Years, oeuvre créée par eux qui sera rejouée lors du dernier festival Ars Musica en 2019).

Récemment, il collabore avec les 12 violoncellistes du Berliner Philharmoniker (arrangements de tangos d’Astor Piazzolla pour leur album Hora Cero paru chez Sony), L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (White House 1921 pour orchestre commandé et créé en 2018), et la Monnaie (Four teas, pour quatuor à cordes, commande créée lors d’un concert en l’honneur du Roi et de la Reine de Belgique en visite au Canada).

Professeur de piano dans diverses académies, il sera directeur de l’académie de Saint-Gilles de 2016 à 2018 avant de décider de se consacrer plus pleinement à la composition.

De 2018 à 2020, il est en résidence de composition à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth sous la supervision de Benoît Mernier dans le cadre du réseau enoa.

Son opéra de chambre À l’extrême bord du monde composé pour cette résidence sera créé le 4 octobre 2020 au Théâtre Royal de la Monnaie.

Parallèlement à ces activités, il commence en 2020 une collaboration avec Crescendo Magazine en tant que rédacteur.

http://haroldnoben.com/wordpress/