Voices Part II - Distant Voices

1999
"Distant Voices" est une œuvre très personnelle. Il me semble parfois qu'une des raisons qui m'ont amené à la composition électroacoustique trouve son origine dans une expérience d'enfance: la construction, vers l'âge de sept ans, de petites radios faites de quelques composants. Ces radios ne comprenaient pas d'amplificateur et leurs faibles signaux ne pouvaient s'entendre qu'à l'aide d'un petit écouteur à cristal. J'ai passé de nombreuses heures à tendre l'oreille dans la nuit silencieuse. Comme la sélectivité était très approximative, je captais en général deux ou trois radios simultanément, le plus souvent en langues étrangères. Je focalisais mon écoute alternativement sur l'une ou l'autre au gré des mots qui attiraient mon attention.
Ces voix inconnues, lointaines et mystérieuses, me fascinaient, ainsi que les coïncidences qui apparaissaient de temps à autre entre ces signaux provenant d'émetteurs situés probablement à des milliers de kilomètres les uns des autres. Comme si ces voix, qui parlaient des langues différentes et ne s'entendaient pas, se répondaient malgré tout.

"Voices Part II - Distant voices" recrée un monde sonore imaginaire qui évoque ces sentiments d'espaces infinis, de flottement, de communication improbable et de mystère. Les voix téléphoniques sont en quelque sorte la métaphore parfaite de cette situation paradoxale de distance et de proximité mêlées.
L'espace est illuminé par des points de voix-lumière: points qui apparaissent, clignotent, se dérobent et s'éteignent, comme des étoiles ou des phares dans une nuit rythmée par les chants des bips, peuplée de glissandi de fréquences aiguës et modulée par de lentes variations de timbres et d'amplitudes.


“Voices Part II - Distant Voices” a été réalisé dans les studios de l'Institut International de Musique Electroacoustique de Bourges et a été créé le 13 juin 2000 au Festival International "Synthèse 2000" de Bourges.

Remarque technique
“Voices Part II - Distant Voices” peut être diffusé en version stéréophonique. Cependant, dans la mesure du possible, il faut lui préférer en concert la version octophonique, disponible sur cassette ADAT ou comme session ProTools avec l'assignation des pistes suivante :
1 - 2 :    H.P. avant lointain gauche-droit
3 - 4 :    H.P. avant gauche-droit
5 - 6 :    H.P. latéraux arrière gauche-droit
7 - 8 :    H.P. arrière gauche-droit

Discographie
- Eclats, WBM (Belgique) [WBM 139b]
- Resonance CIME  (pologne)  [Audiomat]
Membre(s)
Numéro
1
Durée
0:11:43