Les sons insensés

Sous titre
Imposé du concours Grumiaux 2015
Catégorie
Musique pour cordes
Instrument ou voix solo
2015
Compositeur(s)
Durée
5 min.
Effectif

Violon solo

Date de création
Program

Cette "lettre aux sons du monde" est une lettre aux sons des guerres. Une lettre aux sons insensés
des guerres.
C'est pourquoi les sonorités sont mises en relation par des principes d'absurdité et de non-sens commeceux qui sont magnifiés dans toute guerre sous forme de logique de guerre.

Ainsi il est souvent proposé à l'interprète des situations qui tendent vers l'extrême jusqu'à des sonoritésimpossibles, inaudibles, voire vouées à l'échec.
A l'instar du jusqu'au boutisme stupide des guerriers imbéciles, la virtuosité réside ici dans la tentativefanatique de soutenir malgré tout et le plus longtemps possible des situations sonores absurdes

et cela jusqu'à faire entendre l'éclatement de ces situations, leurs explosions, leurs décompositions.
Ce sera d'ailleurs le seul critère esthétique valable pour cette pièce, celui qui permettra
de juger le niveau de virtuosité de l'interprète: lorsqu'il amènera farouchement les sons jusqu'à leurs destructions.Une virtuosité de la noirceur.
Seule peut-être une tierce comme un faible appel désespéré. 

Partitions