Sola

Catégorie
Instrument ou voix solo
2019
Compositeur(s)
Instruments
Voix de mezzo soprano
Durée
10'
Effectif
Mezzo-soprano
Program

« Sola » est la tentative de réunir mélodie, poésie et action dramatique tout en interrogeant le chant et plus précisément la performance d'une chanteuse sur scène, son attitude, sa manière de communiquer avec le public. Plusieurs textes sont utilisés : un texte de Friederich Rückert cité à travers le lied « Ich bin der Welt abhanden Gekommen » de Mahler, un poème de Emily Dickinson sur la solitude, ainsi qu'un poème anonyme mis en musique par John Dowland dans sa chanson « Weep you no more, sad fountains ».

La première attitude est celle d'une chanteuse absente, perdue dans ses pensées. Elle semble ignorer la présence du public et chante à voix basse quelques fragments mélodiques. Les notes sol et la (« sola » se traduit par « seule » en italien) évoquent cette solitude. Dans un dialogue intérieur, la chanteuse fredonne et muse des sonorités provenant de ses souvenirs. Le sens du texte n'apparaît que par fragments.

La deuxième attitude est centrée autour de la partition, objet d'étude de la chanteuse. La voix s'émancipe à travers une grande mélodie ou vocalise. Un dégradé de l'allemand vers l'anglais nous fait voyager entre la mélodie romantique de Mahler et le poème déclamé de Emily Dickinson pour terminer sur la mélodie de John Dowland dans laquelle la chanteuse communique enfin avec son public et exprime ses sentiments. 

« Sola » a été composée en 2019 à l'intention de Marie-Annick Béliveau. L’oeuvre est une création originale pour Ars Musica.